Rechercher
  • collaborations7

Une recette... Épisode 3 / Saison 1

En arrivant sur le village de "Lélex" (01) dans le Jura, et avant même de chausser nos raquettes, nous avons déambulé avec curiosité dans les rues de la station... ici comme ailleurs dans nos massifs montagneux, les petits commerces fleurissent et re-fleurissent, avec comme espoir, la montagne 4 saisons et comme mots d'ordre, le "local" et la "tradition". De quoi affoler nos papilles et ravir nos estomacs !


Alors on a fouiné discrètement et approché nos museaux affutés des vitrines éclairées... pour comprendre, rapidement, que nous étions bien arrivés en pays gourmand ! Comté, Bleu de Gex, Morbier, Saucisses de Morteau ou bien de Montbéliard, etc... bref ! Encore un paradis plus que culinaire, sur terre !


Nous avons donc pris rendez-vous avec la gastronomie et le terroir local, pour le lendemain...inutile de vous faire comprendre que nous n'allions pas repartir le coffre vide, de recettes et d'ingrédients !


24h plus tard... après notre re-descente du Refuge de la Loge, nous étions inspirés, déterminés et "focus" sur un objectif : "Un jour, une recette" JURASSIENNE !



RECETTE DE LA MORTEAU EN PURÉE "BIO" (by "Un jour, un refuge") :


Ingrédients pour 4 personnes :

- 1kg de pomme de terre bio

- 1 saucisse de Morteau ou "Belle de Morteau" (IGP)

- 50 grammes de crème fraîche épaisse bio (idéalement d'Isigny)

- 100 grammes de Comté (AOP)

- 250 ml de lait entier bio

- 1 gousse d'ail bio

- 1 échalote bio

- noix de muscade à raper

- sel (fleur de sel)

- poivre (mélange 5 baies)

- piment d'Espelette (pour la couleur)

- 1 pâté Henaff (pour l'apéro ou le dessert)


Rien que là... ça doit déjà interpeller vos sens et exciter vos papilles !


Alors alors... par où on commence ??? :


Après deux succès en terre pyrénéenne et alpine, on n'avait pas le droit à l'erreur ! On s'est donc préparés en musique, avec un bon "ce pays c'est le mien, il se nomme Jura" car oui, le Jura, ça commence par là et avec les vrais !


Ensuite, revenons en cuisine... vous apprendrez les paroles plus tard... entre copains/copines, autour d'une bonne bouteille d'Arbois et après avoir dégusté le plat qui suit !


Avant d'être des petits "chefs", soyons de bons "commis", pour cela, commençons autour de la "patate" ! Prenez le kilo en main, lavez-le bien comme il faut et épluchez-nous ça avec amour !



Pensez au compost ! Et si vous êtes joyeux citadins cliquez ICI ! Des solutions s'offrent à vous...


Mettez à cuire vos pommes de terre dans une casserole d'eau salée, jusqu'à ce que la pointe du couteau rentre facilement dans la chair et ressorte sans accros.



Pendant ce premier temps de cuisson, épluchez et ciselez échalote et gousse d'ail.



Une fois émincées, faites chauffer la cocotte avec la meilleure huile d'olive du Monde et quelques grains de sel, afin de saisir doucement, ail et échalote.




Après avoir fait revenir à feu doux vos premiers ingrédients, ajoutez vos 250 ml de lait entier et coupez le feu. Laissez reposer. (attention, pensez bien à couper le feu afin de ne pas faire bouillir le lait)




En parallèle, faites chauffer une casserole d'eau jusqu'à frémissement...



Préparez votre "Belle de Morteau" sans lui faire d'accros (sinon elle se gonfle d'eau et perd une partie de ses arômes)


Plongez-la ensuite dans l'eau pendant 40 min. (sans faire bouillir)



Une fois vos pommes de terre cuites, égouttez-les et passez-les dans le presse purée, placé au-dessus de votre cocotte, dans laquelle se trouve le lait, l'ail et l'échalote.




Relancez un feu tout doux, râpez le Comté généreusement et mélangez le tout soigneusement jusqu'à ce que le fromage fasse de jolis fils... (pas de blague avec le fil dentaire, on vous voit venir...)



Ajoutez ensuite la crème fraîche, ainsi que le sel, le poivre, une note de noix de muscade et quelques poussières de piment d'Espelette !




Une fois votre purée prête, coupez le feu et réservez-la au chaud, sous couvercle. Vos 40 min de cuisson sont écoulées ? Sortez la saucisse de la casserole, égouttez-la et portez-la sur votre planche à découper, afin d'en réaliser quelques belles tranches.




Disposez le tout dans une assiette et dégustez !



En vous souhaitant, un bon appétit !


Et n'oubliez pas de nous convier ou bien encore, de nous faire suivre vos plus belles réalisations !


(c) Photos et textes - Laure Bernou & Antoine Bonnefille-Roualet - 2022

241 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout